Un exercice surprenant d’efficacité à faire chez vous pour gérer les envies de cigarettes

Un exercice surprenant d’efficacité à faire chez vous pour gérer les envies de cigarettes

Lorsqu’on arrête de fumer, on se rend assez vite compte que la simple volonté suffit rarement pour se débarrasser de la cigarette. Dans la période de sevrage, l’envie de fumer peut se manifester des dizaines de fois sur une journée, et la moindre contrariété peut nous amener à recraquer.

Nous avons vu dans de nombreux articles comme celui-ci, qu’un fumeur a appris à associer la cigarette au plaisir et à bien d’autres sensations agréables. Ce sont ces liens qui rendent l’arrêt du tabac si difficile.

Voici un exercice qui va vous permettre de casser ces neuro-associations qui lient cigarettes et plaisir. Il est emprunté à la PNL (Programmation Neuro Linguistique) qui correspond à un ensemble de techniques que l’on utilise notamment dans une séance d’hypnose. Pas besoin d’être en état d’hypnose pour faire cet exercice mais, en le réalisant, il y a de fortes chances qu’un léger état d’hypnose se mettent en place.  

Vous allez commencer par fermer les yeux et imaginer un paquet de cigarettes (ou la cigarette que vous avez envie de fumer).

Vous allez noter ensuite sur une feuille, le maximum d’informations concernant cette image dans votre esprit.

  • Quelle est sa taille ?
  • L’image est-elle en trois dimensions ?
  • Est-elle plutôt claire ou plutôt sombre ? Peut-être qu’elle est très nette…
  • A quel endroit se situe-t-elle ? Devant vous ? A l’intérieur de vous ? N’hésitez pas à refermer les yeux pour prendre de nouvelles informations.
  • Comment sont les couleurs ? Plutôt vives ?
  • Et l’écriture sur le paquet… arrivez-vous à la lire facilement ?
  • Vous avez l’impression que ce paquet dans votre esprit est plutôt léger ? Comment cela se passerait si vous le preniez dans la main ?
  • Quelle serait sa texture ou même sa température ?

Une fois que vous avez recueilli toutes ces informations, vous allez choisir un objet de consommation qui vous répugne. Cela peut être un aliment. Il m’arrive de proposer aux clients que j’accompagne (quand ils n’ont pas d’idée) d’imaginer une boîte de mort au rat… Cela peut sembler bizarre comme exemple mais en même temps c’est quelque chose qui est fabriqué par l’homme, bourré de substances toxiques et qui a un goût appétissant pour les rats qui le mangent. On peut voir ici aisément des similitudes avec la cigarette n’est-ce pas ? Fermez les yeux et imaginez cette boîte de mort au rat. Allez, je sais que ce n’est pas agréable mais allez-y faites cet effort. Vous allez ensuite, comme avec le paquet de cigarette, lister sur votre feuille toutes les caractéristiques de cette image dans votre esprit. Cette liste de caractéristiques (cela peut-être par exemple la noirceur de l’image) est importante. Elle correspond à la façon dont votre cerveau « encode » le dégoût.

Pour (re)programmer le dégoût de la cigarette, vous allez reprendre l’image du paquet de cigarette de départ. Une fois cette image à nouveau dans votre esprit, vous allez la transformer en lui donnant les mêmes caractéristiques que celles de la boîte de mort au rat. Prenez le temps pour cette opération : changer les caractéristiques une à la fois. A la fin, votre paquet de cigarettes devrait être beaucoup moins attirant. Renouvelez l’opération plusieurs fois pour bien faire comprendre à votre cerveau qu’il doit lier à la cigarette une nouvelle sensation qui est celle du dégoût.

Vous avez juste besoin de quelques minutes pour réaliser cet exercice. Une fois le mécanisme compris, il prend même moins d’une minute et il peut être renouvelé à volonté … à chaque envie de craquer. Il permet non seulement de couper l’envie de cigarette mais aussi de rééduquer le système « plaisir » de votre cerveau. Bien sûr il ne peut être efficace que si vous le pratiquer. Alors vous testez ?  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *