Articles ayant pour
Catégorie : Arrêter fumer

Avis: Quels sont les effets d’une séance d’hypnose sur l’envie de fumer ?

Avis: Quels sont les effets d’une séance d’hypnose sur l’envie de fumer ?

arrêter de fumer hypnose avis

L’efficacité de l’hypnose sur l’arrêt du tabac est de plus en plus documentée. Les études montrent que cette technique fait partie des solutions les plus efficaces pour arrêter de fumer (voir l’article : hypnose vs substituts nicotiniques). L’hypnose permet d’arrêter de fumer mais quels changements vont amener à ce résultat ? A quoi peut-on s’attendre après une séance d’hypnose ?

Je me souviens d’un de mes premiers clients fumeurs. La séance d’hypnose s’était bien passée. Le lendemain, il m’appelle en me racontant qu’il venait de réussir à fumer et donc que la séance était un échec total. Perplexe, je lui ai demandé de me préciser à quel moment son envie de fumer était revenue. Il me répond qu’elle n’est pas revenue… Il voulait « tester » la séance, persuadé que l’hypnose l’empêcherai de fumer même s’il en a la volonté ! Et non, l’hypnose ne vous empêchera pas de fumer contre votre volonté : on se force à devenir fumeur (voir l’article : La première cigarette) et on peut se forcer à le rester. C’est pour cela que la motivation est importante lorsqu’on veut arrêter de fumer. L’hypnose n’est pas une baguette magique. L’hypnose va permettre d’agir sur de nombreux mécanismes qui entretiennent l’addiction, des mécanismes où la volonté a cette fois peu d’influence. Elle constitue un levier puissant dans votre démarche d’arrêt du tabac.

Les effets d’une séance d’hypnose pour se libérer de la cigarette peuvent être multiples. Oui l’envie de fumer peut avoir disparu (en partie ou totalement) mais il n’y a pas que cela. Il peut y avoir

Lire la suite Lire la suite

Combien de séances d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Combien de séances d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Vous avez décidé d’arrêter de fumer. Bravo ! Vous avez de faire appel à un hypnothérapeute pour vous y aider. Encore bravo ! L’hypnose est l’une des méthodes les plus efficaces pour l’arrêt du tabac.

Maintenant que votre décision est prise, vous vous posez sans doute la question du nombre de séances d’hypnose nécessaire pour vous débarrasser de la cigarette. Cette question est légitime : les séances hypnose représentent un investissement en temps mais aussi en argent.

On voit passer beaucoup de publicités avec des slogans du genre « arrêter de fumer définitivement en une seule séance d’hypnose ». C’est accrocheur mais cela peut laisser croire que pour arrêter de fumer, une seule séance suffit. Cela est possible dans de nombreux cas. Mais parfois, plusieurs séances sur un laps de temps réduit seront nécessaires pour permettre de se libérer complétement de son addiction. Dans d’autres cas, la première séance aura fonctionné mais une séance de « rappel » sera nécessaire quelques semaines/mois plus tard.

Pourquoi certains fumeurs ont besoin de plus de séances pour arrêter ?

La réponse est assez complexe. Je la résumerai par : chaque individu est unique. Un peu facile, je sais… Je vais quand même essayer d’apporter quelques éléments de réponses plus détaillée.  

Tout d’abord, on pourrait croire que le nombre de séances dépend de la durée du tabagisme et/ou de la quantité de cigarettes fumées. Mais ces éléments sont secondaires : un fumeur de longue date qui fume 2 paquets par jour peut réussir à arrêter de fumer en une seule séance. Tandis qu’un fumeur occasionnel peut avoir davantage de difficultés à arrêter.

Lire la suite Lire la suite

L’état d’hypnose qu’est-ce c’est ? Et pourquoi permet-il d’arrêter de fumer si facilement ?

L’état d’hypnose qu’est-ce c’est ? Et pourquoi permet-il d’arrêter de fumer si facilement ?

Les personnes connaissent souvent l’hypnose à travers ce qu’ils ont pu voir à la télévision. Cette hypnose de spectacle est assez différente de ce qu’il se passe lors d’une séance en cabinet de type arrêt du tabac. Ces shows laissent penser que l’état d’hypnose s’installe rapidement de façon magique et que la personne n’a pas conscience de ce qui est raconté par l’hypnotiseur. Or, dans une séance d’hypnose, on est bien conscient de ce que le praticien raconte et on se souvient la plupart du temps de ce qui s’est passé dans la séance.

L’état d’hypnose est un état modifié de conscience où le niveau d’attention est différent. En d’autres termes, le cerveau fonctionne différemment et ceci est visible à l’imagerie cérébrale. Certaines zones du cerveau sont plus actives comme par exemple le cortex préfrontal dorso-latéral et l’insula, régions en charge de la flexibilité cognitive (changements de point de vue) et la conscience de soi.

Comment peut-on savoir que l’on a bien été en état d’hypnose lors d’une séance d’hypnose ?

Il est important de savoir qu’il n’y a pas un état d’hypnose mais une multitude : il existe différentes profondeurs de l’état hypnotique. De plus, le vécu et les manifestations de cet état peut être différent d’une personne à l’autre. Néanmoins, il existe des faisceaux d’indices qui permettent de dire qu’une personne est en état d’hypnose ou non.

Vous trouverez ci-dessous des points communs que l’on retrouve fréquemment chez les personnes hypnotisées :

Lire la suite Lire la suite

Fumer ou quand le corps dégénère (2/3)

Fumer ou quand le corps dégénère (2/3)

Poumons - Arrêter de fumer - TabacoBlog

Comme vu dans le précédent article, certains effets de la cigarette sont assez visibles, après seulement quelques années de tabagisme. D’autres vont mettre un peu plus de temps à se manifester à la conscience du fumeur car les organes touchés sont internes.

Quand on parle des effets du tabac sur le corps, on pense assez vite au cancer (voir article « Fumer ou quand le corps dégénère (3/3) ») et l’image qui vient ensuite dans notre esprit est celle des poumons noirs. Image que l’on nous sert au cours de sciences ou sur certains paquets de cigarettes pour faire de la prévention. Nos poumons restent cachés dans notre cage thoracique. On peut toujours se voiler la face. Se dire qu’on en est encore loin d’avoir ces poumons : des organes respiratoires tellement goudronnés qu’on pourrait en faire un circuit de course.

Et pourtant, assez tôt, certains indices sont là pour montrer que le système respiratoire d’une personne qui fume subit une agression. La fumée de cigarette irrite les voies respiratoires : chez le fumeur, la muqueuse respiratoire est altérée et donc tout micro-organisme pathogène qui passe par là peut plus facilement entrer. Ceci explique, en grande partie, pourquoi les fumeurs vont très vite développer davantage d’infections ORL. Sinusites, laryngites, bronchites, … vont se multiplier. La plupart du temps, on continue de fumer même malade. Il m’est arrivé aussi, de devoir fumer dehors, dans le froid, sous la pluie en plein hiver, avec une fichue bronchite… C’est dans ces moments là qu’on se rend compte à quel point on est accro… On est loin des cigarettes « plaisir », chaque bouffée est une souffrance et pourtant on continue.

Lire la suite Lire la suite