Il faut que j’arrête de fumer…

Il faut que j’arrête de fumer…

Il faut que j’arrête de fumer… Cette pensée tourne en boucle dans la tête de nombreux fumeurs (tous ?). Bien qu’elle soit présente parfois au quotidien, certains fumeurs mettent des années à décider l’ arrêt du tabac : « Il faut que j’arrête de fumer » est souvent suivi de « demain j’arrête ». La procrastination (le fait de remettre tout au lendemain) fait le lit de l’addiction et nous conduit malheureusement à long terme vers…notre lit de mort. Cette dernière phrase fait froid dans le dos n’est-ce pas ? Et pourtant tout ceci on le sait tous et la cigarette continue à faire partie de notre vie.

 

L’ arrêt du tabac, qu’est qui déclenche cette prise de décision, ce divorce d’avec la clope ?

Souvent la prise de décision vient d’un élément extérieur à notre conscience : la vie nous met face à un nouveau choix à faire. Un évènement survient et nous pousse à réagir :

  • Changements de relation : un collègue qui a réussi à arrêter de fumer et qui ne vient plus aux pauses clope, un nouveau conjoint qui par « amour » nous pousse à arrêter, …
  • Une augmentation du prix du paquet de cigarettes.
  • Une naissance : le père arrête du fumer pour ne pas montrer le mauvais exemple.
  • Arrêter de fumer enceinte : la culpabilisation de la société la peur de faire mal à son enfant prend le dessus sur l’addiction pendant un temps ou définitivement.
  • La détérioration de la qualité de vie : essoufflements aux moindres efforts, maux de tête, …
  • La maladie : une simple grippe qui nous empêche de fumer et qui donne « l’occasion » d’arrêter ou le diagnostic d’une maladie plus grave chez un fumeur de notre entourage

Parfois cela vient de l’intérieur de nous, ceci fait souvent suite à un changement profond de notre personnalité. Une estime de soi réhaussée nous fait dire qu’on mérite mieux que cette vie aliénée à cette substance. Une vie épanouie où la clope n’a plus sa place car elle est remplacée par autre chose de plus grand et qui nous correspond mieux : une nouvelle confiance en soi, un sentiment de liberté, …

Et vous qu’est-ce qui vous a décidé d’arrêter de fumer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *