Est-ce-que arrêter de fumer fait grossir ?

Est-ce-que arrêter de fumer fait grossir ?

Est ce que arreter de fumer fait grossir

Les personnes ayant la volonté de stopper la cigarette hésitent souvent à prendre leur décision à cause de cette perspective. En effet le but étant d’ arrêter de fumer sans grossir.

Grossir, une obligation lorsqu’on s’arrête de fumer ?

En 2012, une méta-étude réalisée par un groupe de médecins (dirigée par le Pr Henri-Jean Aubink et publiée dans le British Medical Journal) a apporté un élément de réponse à cette question. Sur un échantillon de 25084 personnes, la prise de poids après un an sans tabac est de 4,7 Kg en moyenne. Nous ne sommes pas tous égaux par rapport à ce gain de poids : il varie beaucoup d’un individu à l’autre. Les auteurs du British Medical Journal montrent ainsi qu’après douze mois d’abstinence, 16% des anciens fumeurs ont perdu du poids, 37% ont pris moins de 5 kg, 34% entre 5 et 10 kg et 13% plus de 10 kg. La prise de poids s’effectue essentiellement après les 3 premiers mois d’arrêt.

Comment expliquer ces différents résultats ? La méthode de sevrage (pharmacologique ou avec substituts nicotiniques) ne semble pas être en cause. Par contre, on remarque que cette prise de poids est plus importante chez les personnes qui fument plus de 15 cigarettes par jour. Etre en surpoids est également un facteur favorisant la prise de kilos.  

Pourquoi arrêter de fumer s’accompagne souvent d’une prise de poids ?

Le lien entre prise de poids et tabagisme est complexe. On ne connait pas tous les mécanismes qui expliquent ce phénomène. On a néanmoins certains éléments de réponse qui permettent d’établir une stratégie (développée dans un second article) pour limiter les kilos.

Plusieurs études montrent que la nicotine diminue la production d’insuline. Cette hormone a pour rôle de stocker les sucres sous forme de graisses. Moins d’insuline, moins de graisses (et donc plus de sucres dans le sang, ce qui explique le diabète de certains fumeurs). Un fumeur aura moins de « fringales » car il n’aura pas les pics d’insuline qui déclenchent la sensation de faim.

Une autre étude, qui cette fois concerne le microbiote. Vous savez, tous ces micro-organismes que l’on a dans le tube digestif et qui ont impact sur notre poids, nos émotions, notre santé, … Arrêter de fumer modifient les populations de bactéries et de champignons de nos intestins. Ces changements de composition du microbiote sont rapides (quelques semaines). La flore du tube digestif ressemble alors davantage à celle que l’on observe chez les individus en surpoids que chez les individus minces ! Ceci s’explique par le fait que ce nouveau microbiote va donner une capacité accrue à absorber l’énergie des aliments consommés.

Bien sûr, la prise de poids est aussi dû au fait que certains vont céder davantage aux compulsions alimentaires. Le goût et l’odorat retrouve une sensibilité normale : il devient alors plus difficile de résister à son mets favori. La cigarette était un moyen de gérer certaines émotions. Sans elle, on va chercher consciemment ou non à trouver une autre « bouée émotionnelle » à portée de main. Bien souvent, c’est vers la nourriture qu’on se tournera.

La prise de poids lorsqu’on s’arrête de fumer n’est pas une fatalité. Même si elle repose sur des réalités biologiques, il est possible de la limiter fortement en réalisant certains changements qui concernent notre alimentation et notre gestion des émotions. Ceux-ci seront abordés dans un prochain article.

One thought on “Est-ce-que arrêter de fumer fait grossir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *